retour sur mon expérience de sommeil polyphasique

Il y a un mois se terminait mon année scolaire, j’ai donc pu faire une expérience qui me trottais en tête depuis un moment, est-ce que le sommeil polyphasique est efficace et est-il facilement applicable ? mais avant de répondre à ses questions, un petit point sur ce qu’est le sommeil polyphasique.

Bon, comme vous vous en doutez au nom, le sommeil polyphasique consiste à dormir en plusieurs fois. La grande majorité des gens font une grande nuit unique de 7/8/9 heures dans leurs journées ou la rigueur une sieste au milieu pour se requinquer, et bien là le but est d’avoir un sommeil fractionné en plusieurs siestes durant la journée avec une principale (souvent plus longue) dans la nuit. Pour obtenir une “perte de temps” de sommeil moindre. Pour plus de détails vous referez à cet article sur le sujet.

Il en existe de plusieurs sortes, plus ou moins dure, plus ou moins longue, avec plus ou moins de contrainte.
Celle que j’ai choisie me paraissant la meilleure en matière de compromis vie sociale/ temps économisé/ facilité, et elle se nomme le Everyman 3. Elle consiste en une nuit de trois heures et 3 siestes de 20 minutes espacées un peu près toutes les 5 heures. Voilà mes horaires de siestes si vous voulez vous en inspirez.

Mon rythme ne paraissait pas mal, je me couchais à 3h avec les couches tard et je me levais à 6 heures en même temps que les lèves tôt. Ensuite première sieste vers 10h40, une bonne sieste matinale avant d’attaquer le midi et le coeur de la journée; puis une a 16h25 après le gouter, ou j’avais déjà l’habitude de faire de temps en temps des siestes, et enfin une avant 21 assez tôt pour bien m’endormir rapidement pour ma nuit.

J’ai pu tenir deux semaines avec ce rythme, mais au bout d’un moment les matinées furent trop dures et j’ai dû rallonger ma nuit de 3h à 4h30h pour pouvoir être en forme ce qui fait quand même juste un temps de sommeil global de 5h30 ce qui est toujours optimisé.

Premier impression :

Enfaite c’est assez simple de prendre le rythme, je m’attendais à être épuisé les premiers jours, le temps d’adapter mon métabolisme mais enfaite dès le premier jour, on peut profiter pleinement de sa journée. C’est juste assez étrange de devoir dormir aussi souvent.

Modèle de journée :

C’est très intéressant car la structure de la journée est différente. Comme elle est découpée en plusieurs parte de par les siestes, on peut partitioner les différents cycles pour faire certaines choses, le matin était sûrement la partie la plus compliquée, j’en profitais pour regarder des séries et des films tranquillement. Puis après la sieste de midi, la journée commençait vraiment, je pouvais travailler, faire à manger, avancer dans mes projets tout l’après-midi, puis sieste vers 16 h, après s’être requinqué, j’aidais mon père au jardinage et au bricolage et je lisais au soleil, ensuite viens la dernière sieste après quoi je jouais aux jeux vidéo et regardais des vidéos globalement.
Ce qui est très intéressant c’est l’impression de passer plusieurs journées en une, d’avoir l’impression d’enfin avoir du temps de tout faire.

Points positif

Le premier semble évident mais le temps dégager est non négligeable, ce qui est très intéressant c’est l’impression de passer plusieurs journées en une, d’avoir l’impression d’enfin avoir du temps de tout faire et de pouvoir compartimenter sa journée permet de beaucoup mieux l’organiser.
Aussi des que l’on commence a être fatiguée, un sièstes est souvent proche, donc on s’endors vite, et on se reveil plein d’énergie.

point négatif

Toute vie sociale est compliquée, j’ai pris l’opportunité d’être en situation de couvre feux pour me lancer dedans, mon seul lien social étant les jeux vidéo le soir, je pouvais me permettre de vivre en décaler avec tout le monde, mais sinon c’est compliqué. Il faut être vraiment cadré sur ses horaires et rester régulier.

Conseil :

  • ne pas hésiter à changer son rythme pour trouver le bon
  • une fois le bon rythme trouver, s’y tenir !
  • être régulier et carrer sur les horaires
  • ne pas faire des siestes de plus de 20 min

Conclusion du teste

Je suis un bon dormeur de base, j’ai besoin de 9h de sommeil idéalement, et j’ai beaucoup de mal à supporter le manque de sommeil, pourtant j’ai très bien vécu cette expérience, et j’ai même été plus en forme que souvent dans l’année avec l’esprit plus claire.
J’ai dû revenir à un sommeil classique car j’ai dû aller au rattrapage scolaire avec des plages horaires de 6h/7h d’affiler, mais sinon j’aurai sûrement continué un peu plus longtemps étant donnée la liberté que cela offre. Il n’est pas exclu que je recommence si j’en ai l’occasion.
En bonus j’ai appris à faire des siestes de 20 minutes en m’endormant vite et en me réveillant naturellement.

Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vivaldi